Pour le bien du peuple et du pays

Discours prononcé par le conseiller fédéral Christoph Blocher à l’occasion de la 19e réunion de l’UDC zurichoise à l’Albisgüetli, le 19 janvier 2007, à la Schützenhaus de l’Albisgüetli, Zurich

19.01.2007, Zurich

 

A l’occasion de la réunion annuelle de l’UDC zurichoise à l’Albisgüetli, le conseiller fédéral Christoph Blocher s’est notamment exprimé sur la question de savoir si les conseillers fédéraux devaient, ou non, se préoccuper des élections. Il a expliqué que ce n’était pas le cas si l’unique motivation conduisant à briguer une élection au Conseil fédéral était l’avancement d’une carrière personnelle et les privilèges de la fonction, mais qu’en revanche, lorsque le mandat de conseiller fédéral sert à promouvoir au gouvernement une politique visant à garantir aux Suisses la sécurité, la liberté et la prospérité, l’issue des élections ne saurait être indifférente

 Artikel herunterladen (67 KB)
← Zurück zu: Artikel